Vrai dilemme météo pour les skippers du Vendée Globe!

Les skippers du Vendée Globe ont quitté les Sables d’Olonne depuis une trentaine d’heures. Ils sont déjà dans le nord du Cap Finisterre, avec nettement plus de 300 milles parcourus! Ci-dessous leur position lundi 9/11 à 17h GMT.

Mais quand on regarde la carte météo pour les jours à venir, la suite est un vrai casse-tête météo! A l’opposé de la situation habituelle, une vaste dépression s’est installée du Tropique aux Açores. Elle forme une grande barrière pour les navigateurs qui doivent descendre dans le sud.

Descendre proche des côtes portugaises sera difficile par vent faible et contraire. S’engager dans le flux perturbé avec 30 à 40 noeuds de vent contraire (en rouge sur la carte) c’est déjà jouer à casse-bateau.

Et pourtant il faudrait rejoindre la partie Est de la dépression pour bénéficier ensuite de vents portants, et éviter les calmes régnant devant l’Afrique.

Bon courage aux marins qui n’ont plus de routeurs à terre … A suivre!

Please follow and like us:
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jean

Merci Philippe pour ces commentaires très intéressants. C’est vrai que cette année la course se révèle pleine de suspense, dès le début ,avec une étonnante résistance des dériveurs contre les foilers. Qui aura eu raison ? les “Sud” ou les “Ouest” ? Ce matin ca parait encore un peu tôt pour le dire même si les “ouest” commencent à trouver du portant… Sinon, je suis étonné par le nombre de problème de hook. Difficile à comprendre qu’avec le niveau technique de ces bateaux, cette pièce importante ne soit pas plus fiable. Finalement, il n’y a pas que sur Pira Vida… Lire la suite »

Anonyme

Non, je n’ai pas trouvé de sponsor.
Le jeu Virtual Regata est annoncé gratuit, mais on part alors sur un fer à repasser! Fausse pub. Pour avoir des voiles adaptées, des alertes, etc. c’est payant. Ce que ne disent pas les promoteurs du jeu.

Marc Veyret

Fais-tu aussi la course « en virtuel » ?

Françoise

Je viens de me réveiller. Tu nous embarques dans la course, au lieu de nous abreuver de nouvelles anxiogènes ! Merci. Les cartes météo sont des tableaux abstraits. Les musées sont fermés. Ça tombe à pic.
A suivre.

Sylvie Antona

Merci de nous embarquer avec toi dans ce periple hors normes…et yellement roboratif par lez temps qui courent…

5
0
Qu'en pensez-vous? Merci de vos commentaires!x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :