Dur, dur le Vendée Globe!

Dans la nuit du 10 au 11 novembre tous les skippers ont finalement opté pour l’option ouest, c’est à dire la traversée du front très perturbé. Soit 30 à 40 noeuds de vent établi, de nuit. Y-compris ceux qui penchaient pour l’option sud, mais qui les amenaient à se planter complètement dans des vents faibles et contraires.

Au matin du 11 novembre les premiers dans l’ouest émergeaient du sale temps … les autres pas encore. Mais dur, dur!!!

11 novembre à 9h . Cliquer l’image pour avoir la dernière position sur le site du Vendée Globe.

Jointe à la vacation de 9h30, Clarisse Crémer (Banque Populaire X) raconte sa nuit “pas très rigolote”…

“La nuit n’a pas été très rigolote. Il y a eu beaucoup de vent, j’ai eu 49 nœuds en rafale et 45 établis. Ce n’était pas très drôle. Je suis un peu au bout du rouleau, je n’arrive pas à renvoyer mes voiles. J’avais un peu le mal de mer je crois, je n’ai pas réussi à manger. Le moral n’est pas au top niveau mais je m’en suis sortie sans encombre donc c’est positif mais je suis totalement cramée. Je fais profil bas. Je vais essayer de me reposer mais je n’arrive pas à dormir ni à manger. On s’en serait bien passé de cette nuit…

J’avoue que je serais bien plutôt passée au Sud mais le temps que je prenne la décision, c’était trop tard. Je n’ai pas eu le temps de faire un vrai check encore donc je ne sais pas exactement si tout va bien sur mon bateau. J’ai cassé un truc débile le deuxième jour dans mes drisses donc là je suis un peu bloquée au niveau des voiles. Il faut que j’aille réparer tout ça au pied de mât. Le bateau va mieux que moi en tout cas… Là il faudrait que je renvoie les ris et le grand gennak mais je n’en suis physiquement pas capable, je vais plutôt me reposer. Ça a sacrément molli mais il y a un peu de mer encore. Ça bouge pas mal, mais plus on va partir vers le Sud moins il y aura de mer. Ça va mais je suis vraiment épuisée, je me fais un peu peur à être cramée comme ça.”


Le skipper d’ARKÉA PAPREC est actuellement 2e du groupe ayant pris l’option ‘Ouest’. Sébastien Simon a donc dû faire face à des conditions musclées cette nuit. Il s’est confié lors de la vacation de 5 heures du matin. 

« J’ai eu le mal de mer pour la première fois de ma vie. C’est sans doute lié au stress, j’ai du mal à me détendre. Le front m’a pas mal stressé, au final il est assez puissant mais la mer est plutôt correcte. Du coup là j’ai déjà viré, je suis derrière le front. Après avoir vomi, j’ai réussi à me rendormir et là ça va, je suis plutôt en forme. J’ai quand même pas mal de rangements à faire parce que le vent a beaucoup changé et le bateau a pas mal accéléré. Il faut que je range tout ça et après je pourrais aller me reposer. Mais le bateau va bien ! …

Là, ça devrait mollir un petit peu, il va falloir que je change de voile mais je vais attendre. Ça me paraît un peu risqué, d’autant qu’il y a encore des grains qui tombent derrière le front. Et il y a une sorte de petit passage de dépression qui s’est creusée dans la queue du front donc on va faire le tour de ça en restant à l’Ouest. Les conditions sont vraiment mauvaises, ce n’est pas du tout celles que j’imaginais. C’est peut-être un peu tôt pour dire que je prends du plaisir.


Dans l’après-midi du 11 novembre tous devraient sortir de la zone la plus agitée. Cependant deux favoris sont touchés, à commencer par Jérémie Beyou qui retourne aux Sables d’Olonne (safran détruit par un OFNI), ainsi qu’Armel Tripon qui zigzague sur l’arrière de la flotte.

Et la tempête tropicale dans le sud des Açores est toujours bien là, à contourner par l’Ouest.

Please follow and like us:
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Anonyme

Clarisse Crémer je ne mets pas gros gros dessus là…

YOLAND STREHL

Salut Philippe,
Toujours aussi passionné, t’es tu lancé dans la course virtuelle ? Pas évident s’il faut se réveiller plusieurs fois chaque nuit !

Anonyme

« C’est peut-être un peu tôt pour dire que je prends du plaisir » : ça j’aime bien !
Marc

5
0
Qu'en pensez-vous? Merci de vos commentaires!x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :