Théta, coup de torchon entre Açores et Canaries

La dépression tropicale Théta semblait être redoutée. Pourtant on voit Alex Thompson, maintenant en tête de la course, aller y chercher les vents portants les plus forts et cravacher sa monture! La course c’est la course …

Jean Le Cam, le doyen à 61 ans, fait plus que de la résistance. Il est second et prend la même option, pleine balle dans la dépression, pour ne pas se laisser distancer. And so and so.

Pour accéder à la cartographie en live sur le site du Vendée Globe, cliquer sur l’image
Théta a un peu molli, mais 30 à 40 noeuds de vent tout de même

L’arrière de la flotte est encore dans des calmes à proximité des Açores. Il va donc y avoir un premier coup d’accordéon entre la tête qui accélère et la queue qui cherche du vent.

Cela donne un avant-goût du grand sud, où les favoris annoncent clairement qu’ils iront chercher les vents forts.

Un papier très complet de la revue Bateaux à propos du bateau d’Alex Thomson, avec les photos (cliquer sur l’image pour accéder au papier). 630 mètres carrés de voilure au portant, pour seulement 7,6 tonnes, avec des foils, sacrée machine.

“Hugo Boss, un sprinteur en smoking taillé pour gagner le Vendée Globe 2020”

Hasta luego (nous sommes encore dans les parages des Canaries)!

Please follow and like us:
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jean ARAGO

Bonjour Philippe et Catherine
un grand merci de nous permettre de suivre cette navigation périlleuse. les bateaux sont magnifiques

Marc

Ma préférée est Clarisse Cremer de Banque Populaire.
Parce qu’à 24 noeuds elle arrive encore encore à croquer la pomme !

Sylvie Antona

impressionnant, et merci de nous permettre de nous tenir au courant (sans jeu de mots…)

Anonyme

Jamais vu des foils comme celui, courbe, de Hugo Boss. J’y vois plus que l’amorce d’une imitation de nageoire de grand cétacé.
Si ces foils « bougent », et sans doute bougent-ils, le doute n’est plus permis.
🐝🐝🐝

Jean

Vraiment impressionné par le début de course de Jean Le Cam et par la justesse de ses choix de navigation !

6
0
Qu'en pensez-vous? Merci de vos commentaires!x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :