Une cuisine de marché à Chichicastenango

A Chichicastenango (le lieu des orties!), nous sommes accueillis , comme en famille, à la casa Diego Ignacio construite il y a 250 ans. Juna Ignacio va nous transformer pour une journée en authentiques Quiche, la grande ethnie Maya de la région. La préparation d’un plat traditionnel, le pepian, sera le catalyseur de cette transformation, avec les courses au grand marché local, puis la préparation sur la plaque de fonte chauffée au feu de bois. Et enfin la dégustation.

Une belle façon d’appréhender la richesse des marchés guatémaltèques, ainsi que le mode de vie indigène, entre rusticité et plénitude.

Merci à Juna et à sa grande famille!

Hasta luego!

Please follow and like us:

6 comments on “Une cuisine de marché à Chichicastenango”

  1. Sabine Lassaigne dit :

    Toutes ces couleurs, magnifique

  2. jmto56 dit :

    Superbe photos et bravos aux cuisiniers. On espère bien profiter de vos nouvelles compétences culinaires cet été….

    1. jmto56 dit :

      Et de la part de Marie : Le Huipil rouge de Catherine est somptueux et on aime aussi le foulard sur la tête !

  3. Marcomarcheur dit :

    Tu nous laisses sur notre faim …

  4. Veyret dit :

    La profusion des couleurs est impressionnante. Quel contraste avec ce que je vois par la fenêtre :Du gris du gris et du gris ! Vous l’avez compris il pleut tout le temps .
    Profitez bien comme vous savez le faire

  5. Françoise Conan dit :

    Merci beaucoup. Les photos sont superbes. Elle me font voyager. Profitez bien de votre immersion. Bises

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :